Quel maître pour le dalmatien ?

S'il court comme un fou et s'éloigne trop, cachez vous. Se retrouvant seul, il sera vite désorienté et reviendra vite sur ses pas. Il vous cherchera et vous trouvera car il a du flair. Il prendra alors l'habitude de trottiner devant vous et de se retourner de temps en temps pour surveiller si vous êtes toujours là. 

 
Le dalmatien aime les caresses. Qu'il soit mâle ou femelle il est très câlin.  Il adore jouer. Il a de grands moments d'exubérance, de joie et de malice. Il vous invitera à devenir complice de son quart d'heure de folie douce, moment salutaire pour vous aussi car palliatif à l'ennui et aux contrariétés. 

 
Au détriment d'un comportement parfait et rigide, acceptez que votre chien vous saute sur les genoux ou dans vos bras, qu'il vous lèche les oreilles, qu'il joue à vous mordiller sans accepter les morsures douloureuses, à se rouler parterre avec vous. Certains chiens ayant besoin de sentir les limites à leur excitation, exigez tout de même toujours le retour au calme au moment où vous le décidez.  
 
La race a la réputation d'être hyperactive. Il est vrai que certains dalmatiens présentent cette tendance par suite d'un défaut d'éducation. 


Quand vous emmenez votre chien chez le vétérinaire pour sa première visite vous entendrez combien ces chiens sont inintelligents, insupportables et têtus.

Mais c'est généralement la conséquence d'une vie indisciplinée et destructurée. 


Donnez lui des horaires réguliers et fixes pour le nourrir et le promener, avec quelques principes de base d'éducation et vous aurez un animal calme et agréable à vivre et aucunement têtu.

Il faut simplement lui poser des limites et avoir un discours cohérent, c'est à dire de ne pas permettre ce que demain vous lui interdirez. Sinon le chien vous testera jour après jour pour voir si vous autorisez dans l'avenir ce que vous lui permettiez dans le passé.
 
Le propriétaire d'un dalmatien est une personne énergique capable d'éduquer son chien avec fermeté et gentillesse, (des cours d'éducation canines sont dispensés sûrement à côté de votre domicile), disponible aimant les grandes balades par tous les temps que ce soit à pied, à cheval ou à bicyclette.

Le but de l'éducation n'est certes pas de l'empêcher de vivre ce qui constitue pour lui ses penchants naturels, mais plutôt de savoir garder, aux moments opportuns, un contrôle sur lui, sans quoi sa vie pourrait être mise en danger.  
Le dalmatien n'est pas un "bibelot" à qui l'on demande juste d'être là pendant que son maître s'occupe ailleurs. 
 
 

  • Twitter Clean
  • w-youtube
  • w-facebook